I Kong meets The Tabernacle Posse Showcase
Tracklist
1 Tun Dem Back feat. Hoopa Jan
2 Dub Dem Back
3 Reggae Rocking feat. Ijah Reece
4 Dub Rocking
5 This Is A Cry feat. I Martell & Veteran
6 This Is A Dub
7 Rain Drops feat. Natty Knox (Extended Mix)
8 Give Thanks feat. Phe-Nom (Extended Mix)
Ce qu'en pense la Rédac'
I Kong meets The Tabernacle Posse Showcase
I Kong meets The Tabernacle Posse Showcase

Auteur : Simon Pernin
Publié le 16 May 2019

I Kong, Roots Vétéran

Le vétéran jamaïcain I Kong est de retour avec un nouvel album sous format de showcase baptisé I Kong Meets The Tabernacle Posse. Depuis son retour en 2015 avec A Little Walk puis en 2016 avec Pass It On signé chez Fruit Records, ce rescapé des plus belles années du roots poursuit son voyage musical plus de quarante ans après le mythique The Way It Is, un album de deep-roots majeur.

The Tabernacle Posse, la relève

Pour ce nouvel opus composé de huit titres dont trois versions dub, I Kong s’est entouré d’un jeune groupe issu des zones rurales jamaïcaines, nommé The Tabernacle Posse. On retrouve Phe-Nom le chanteur, Natty Knox le deejay, « Jah Keyz » Marshall le multi-instrumentiste et à la percussion c’est le fils de I Kong qui officie, Shaquille « Skunga » Kong. A noter que c’est aussi le fils de I Kong qui a enregistré ce nouvel opus. Le fait de prendre un groupe de jeunes musiciens et d’inclure son fils dans le processus complet du projet laisse à penser que l’artiste montre peut-être ainsi sa volonté de passer le flambeau. Sur le projet on retrouve notamment la participation d’autres artistes tels que Felix « Dub Caravan » à la guitare solo, à l’orgue et à la trompette, Courtland « Gizmo » White à la rythmique, New New à la guitare principale, Mr Echo Med Dred au melodica et Jah Servant aux percussions.

Une rencontre intergénérationnelle

À chaque nouvelle sortie de I Kong c’est une joie pour les fans de roots, et sur ce nouvel opus le très talentueux I Kong est accompagné sur chacun des morceaux par un autre chanteur. En effet, il s’est entouré de Hoopa Jan, Ijah Reece, I Martell, Veteran et de Natty Knox. Ce choix peut-être une force comme un point faible pour ce nouvel opus.

On ouvre cet album avec une titre engagé socialement, Tun Dem Back. Sur cette première tune I Kong nous propose un riddim dancehall bourré en vitamine C. À vrai dire ce n’est pas un riddim qui convient tellement au timbre de voix de I Kong. Toutefois le voix tortueuse de Hoopa Jan rattrape le morceau. S’en suit la très belle tune Reggae Rocking accompagné par Ijah Reece. Le riddim est juste diabolique avec une intro à la guitare électrique tonitruante. Avec ce titre, I Kong revient à un reggae roots, profond et puissant. La version dub est tout aussi excellente. Arrive le très réussi This Is A Cry où on retrouve avec I Kong, I Martell & Vétéran, deux jeunes artistes très talentueux. La tune évoque les luttes quotidiennes et continues des noirs. Le morceau Raindrops, est une chanson qui va vous donnez envie de skanker. Le jeu au melodica de Med Dred apporte du relief et de superbes effets de doublage à cette tune. On finit avec le riddim plein de douceur de Give Thanks, dans lequel I Kong et Phe-Nom rendent grâce à Jah.

I Kong signe une fois de plus une très belle production où il met à l’honneur la jeunesse. Même si l’album reste hétérogène, le vétéran I Kong nous livre de sublimes riddim de reggae roots portés par le ton de sa voix si particulière.